Festival Wildsummer 2018 : Retour en images sur cette troisième édition !

Retour sur la troisième édition du festival Wildsummer au parc Monplaisir à Castelnau-le-Lez !

Le wildsummer : un festival tant attendu !

Nous y sommes ! Le fameux grand premier weekend de juin que j’attendais tant. Pourquoi me direz-vous ? Et bien parce que c’est ce weekend là que se déroule le festival Montpelliérain à l’âme bohémienne, celui que l’on attend tous. Ou du moins que j’attends le plus.

3ème édition cette année : la première à laquelle je n’avais pas pu assister s’était déroulée au Mas du Ministre au porte de Montpellier. La seconde, où vous pouvez lire mon article sur le blog, était au Domaine de Briar. Cette année, c’est au parc Monplaisir à Castelnau-le-Lez qu’elle se déroule. Autant dire que chaque année, le wild se déroule dans des endroits incroyablement majestueux & unique.

Alors le festival Wildsummer c’est quoi ?

C’est avant tout un festival de partage, d’énergies positives, d’échanges & de découvertes. En effet, lors de ce festival, vous pouvez chiller & découvrir des boutiques plutôt originales(que vous ne connaissez peut-être pas encore sur Montpellier & ses alentours). Vous pouvez manger à bord de food-trucks, découvrir des artistes peintres, des dessinateurs, ou bien encore partir à la rencontre de nouveaux artistes musicaux. Tous vos sens seront en éveil lors cet événement.

C’est lors de ce vendredi 1er juin que je vais revenir avec vous, en images, sur ma jolie soirée.

Déroulé de la soirée !

Nous sommes arrivés aux alentours de 18 heures alors que les portes du Wildsummer s’ouvraient à 17 heures. Beaucoup de Wildeurs & de monde étaient déjà présents. Nous avons commencé par faire le tour du Festival afin de découvrir le lieu et l’environnement qui l’entourait. Tout avait été mis en œuvre comme l’année précédente pour se sentir à l’aise dans un endroit aux allures bohémiennes. Foin recouvrant le bitume, jolies guirlandes style guinguettes flottantes dans les airs, yourte, jolis stands blancs épurés, palettes en guise de tables et de bancs… Le tout dans une atmosphère pure grâce à la petite cascade du Lez ainsi que son cours d’eau.

Nous avons donc décidé de prendre l’apéritif. Nous nous sommes arrêtés au food-truck “El Cactus” qui propose de la nourriture mexicaine. Nous avons choisi une barquette de chips tortillas avec sauce cheddar & sauce guacamole. Un délice gustatif qui nous transporte ailleurs le temps de la dégustation. Vous pouvez découvrir le food-truck El Cactus dans le coin car celui-ci va poser ses roues au Marché du Lez.

Nous avons pris les boissons au bar présent sur le Wild. Pour ma part, un verre de rosé servi dans une jolie flûte avec le logo de l’événement. Pour chéri, un BBkombucha aromatisé fraise & menthe(gingembre & citronnelle était aussi proposé). C’est un thé bio fermenté pétillant & bienfaisant. Si vous souhaitez en connaître d’avantage sur les créateurs & sur cette boisson surprenante, vous pourrez lire l‘article de Une pintade à Montpellier qui les a interviewé.

Côté musique !

Nous avons ensuite découvert un groupe originaire du Nord-Ouest de la France, il s’appelle 54. C’est une fille Sarah & un garçon Sinclair. Deux univers mais une même culture musicale qui regroupe hip-hop & jazz. Les instruments comme le saxo, le clavier ou la trompette, les accompagnent dans leurs morceaux de rap aux influences jazzy. Des morceaux originaux, doux & plutôt atypiques. Vous pouvez découvrir leur premier clip rien de nouveau sous le soleil. J’adore leurs styles, leur univers & leurs voix. D’ailleurs, si vous aussi vous kiffez leurs sons, vous pouvez acheter leur tout premier album 54 !

Deuxième artiste, deuxième univers, avec cette fois-ci la talentueuse Maicee. Artiste héraultaise qui chante avec un flow très américain, des sons hip-hop aux sonorités très soul. Auteur-compositeur, c’est la lauréate du concours Disk’Air 2015(au cas où sa bouille vous rappelle quelque chose). Vous pouvez la découvrir au travers de nombreux sons directement sur son site.

Malheureusement, nous ne sommes pas restés pour écouter le troisième et dernier groupe. Il s’agissait d’Uto. Un groupe d’amoureux qui composent et chantent superbement bien. Vous pouvez, comme moi, avoir un aperçu de leur musique sur leur compte. Du genre musical trip hop-pop music. Je suis déçue de ne pas avoir assisté à cette prestation. J’ai écouté leurs sons & j’adore les mélodies qu’ils proposent. La voix de Savannah Bay est douce & envoûtante. Elle est accompagnée d’Emile Larroche.

Côté stand !

Nous avons retrouvé Jaja la fouine. Toutes les deux très connues sur Montpellier grâce à leur friperie ambulante(à bord de leur caravane à l’esprit très vintage). Très souvent amenées à faire les brocantes à la promenade du Peyrou à Montpellier ainsi qu’au Marché du Lez ;  on ne les présente plus. Également sur place, le fashion-truck Kym Indyiah qui, à travers des créations faites mains, met en valeur la femme grâce à ses parures de bijoux. Des créations modernes et merveilleuses par leur créatrice. Autre décor, Yarn_tiss créée des pièces uniques pour décorer votre intérieur. Très à la mode & épurées, ses créations font rêver. Une pièce spéciale a attiré mon attention. Il s’agit d’un énorme tissage circulaire en laine naturelle(que vous pouvez apercevoir sur la photo au fond du stand). Bleu cactus était aussi de la partie avec ses créations de bijoux et surtout ses magnifiques macramés. Un résultat époustouflant… Et puis pour terminer ma liste de coup de cœur, j’ai été très agréablement surprise par Maguy. Rose. C’est une artiste créatrice qui pratique la pyrogravure sur du mobilier bois mais aussi sur des objets ou autres supports. J’admire ses créations, et son talent. Le stand était très beau entre le mélange du bois, des gravures & la végétation. Un ensemble nature & boisé en osmose avec le lieu.

Côte artiste !

Bon nombre d’artistes peintres animaient la soirée. On a pu découvrir des univers créatifs très différents. Par exemple Odea qui a choisi ce vendredi de nous peindre un magnifique portrait. À ses côtés Ness’ti qui réalise des peintures abstraites sur toile & qui lors de cette soirée, nous a proposé une superbe toile multicolore. Turn art, elle, a dessiné une toile très contemporaine représentant un animal dans une ville. Moins12prod, lui,  nous a bluffé(comme toujours si vous regarder ses performances) avec son magnifique tableau portrait haut en couleurs.

Et l’ambiance dans tout ça ?

L’ambiance était comme chaque année au summum. Les festivaliers rient, s’amusent et dansent. Ici les problèmes de la vie quotidienne sont mis de côté le temps d’un weekend.

En somme, j’ai été ravie une fois de plus de cette soirée où j’ai pu découvrir de vrais créateurs & de vrais artistes. J’ai aimé leurs univers & leurs talents. J’ai déjà hâte de découvrir le lieu ainsi que le programme pour la 4ème édition du Wild. Je serais présente bien évidemment.

Merci entre autre à Clara Bianco de nous faire vivre cette expérience unique à Montpellier chaque année et de faire ressortir dans chacun de nous le bohémien au cœur pur.